Institution J-B Thiéry

Colloque annuel de l’association nationale S.O.S.S.

Ce jeudi 12 octobre avait lieu à Nancy le colloque annuel de l’association nationale S.O.S.S. (Santé Orale et Soins Spécifiques).

J’ai eu l’honneur d’y participer en tant qu’intervenante sur le thème suivant : « La communication de l’enfant polyhandicapé : des pistes vers une adhésion aux soins » sous-entendu aux soins dentaires.

Riche d’un parcours de plus de 10 ans à l’EEP et plus récemment au SESSAD, je me questionne quasi-quotidiennement sur ma pratique de soins.

Comment réussir à faire accepter un soin à un enfant polyhandicapé ou encore à un enfant présentant des troubles autistiques ?

J’ai eu la chance d’être formée en janvier à la distraction et à l’hypno-analgésie lors des soins infirmiers en pédiatrie.

J’ai ainsi pu proposer des pistes de réflexion pour les soins dentaires dans le but d’obtenir l’adhésion au soin et d’établir ainsi un soin sans violence.

Ainsi, l’utilisation de la distraction et l’hypno-analgésie a plusieurs objectifs : modifier la perception de la douleur provoquée par le soin, réduire l’anxiété, rompre la spirale peur/douleur et réduire la contention.

Tout professionnel peut proposer une distraction lors d’un soin. Je remercie les familles des enfants et tous mes collègues qui ont accepté le tournage de plusieurs vidéos lors de soins, ce qui a donné sens à mes propos lors du colloque.

Distraction sur le thème du monde sous marin avec bulles de savon, chanson « les petits poissons dans l’eau », masque de plongée dans le cadre d’un 1er contact avec un masque en vue d’un soin sous Méopa.

Distraction où la peluche de l’enfant, ici un caméléon, mange les abeilles et libellules qui se posent sur l’enfant pendant une injection sous cutanée (intérêt d’intégrer le soin à la distraction).

Distraction musicale pendant une séance de kinésithérapie des membres supérieurs.

Distraction avec support vidéo d’un concert de hard Rock (musique préférée du jeune) pendant le repérage d’une veine pour la pose d’Emla avant un bilan sanguin.

Hypno-analgésie chez un jeune adolescent qui devient pour un temps le pilote d’une Lamborghini et accepte ainsi facilement le masque du pilote sur le visage (ici, masque de Méopa).

Respect des différentes étapes pour l’histoire retenue en fonction des intérêts de la personne : induction/focalisation, relaxation, dissociation, lieu de sécurité, métaphores, suggestion post hypnotique et retour.

 

<< Retour