Institution J-B Thiéry

Particularités du travail en SESSAD


La mission du SESSAD est d'intervenir au domicile. La notion de domicile s’entend dans les différents lieux de vie de l'enfant : le domicile familial, l'école, la crèche auxquels s’ajoutent des temps d’intervention à l’EEP, établissement auquel est adossé le SESSAD.

Des familles, que le handicap d'un enfant est venu bouleverser, formulent une demande d'accompagnement et ouvrent leurs portes aux différents intervenants du Sessad.

En effet, l’intervention du SESSAD est souvent très proche de l’annonce du diagnostic, les admissions au SESSAD se faisant majoritairement dans la première année de vie de l’enfant.

Une de ses premières missions est d’accompagner la famille dans cette phase de tumulte et d’établir un bilan affiné des compétences de l’enfant.

L’observation est réalisée par la mise en place d’activités (jeux, tests de communication, stimulation basale).

La recherche d’un support de communication plus particulier comme le toucher, le regard, le sensoriel.

On crée les conditions favorables à l’expression de l’enfant et aide les parents à décoder les modalités d’expression de l’enfant.

Parfois, ce que l’on trouve est tellement infime qu’un œil non professionnel peut ne pas observer de la même façon. L’accompagnement par un professionnel, et par son point de vue extérieur, son approche technique aide les parents à mieux voir ce que l’enfant peut exprimer. Il aide à décrypter les codes de celui-ci.

Intervenir au domicile familial afin de proposer une aide, satisfaire des besoins et apporter des réponses.

Dans le cadre du SESSAD, les professionnels travaillent dans le lieu d'intimité de la famille.

Le vécu de la famille peut être positif car l'enfant est dans un lieu connu, familier, rassurant : la prise en charge est « sur mesure ».
Il peut être négativement ressenti , les visites à domicile sont alors perçues comme envahissantes ou intrusives.
Les familles sont de ce fait prises dans une forme d'ambivalence entre le fait de désirer, pouvoir ou devoir accueillir les professionnels à leur domicile.

Intervenir hors établissement n’est pas aisé pour un professionnel. Les collègues, le responsable de service, la psychologue, en d’autres termes l’institution demeure à distance.

Pour les membres de l'équipe du Sessad :
Il ne s'agit pas d'une transposition de la pratique professionnelle d'un lieu à un autre, de l'institution au domicile. C'est une nouvelle pratique définie et structurée, un nouveau positionnement professionnel.

Aller au domicile, chose simple en apparence se révèle bien plus complexe qu'il n'y paraît. Le professionnel de Sessad a cette singularité, d’être à la fois, la personne accueillie et la personne accueillante. Chaque famille a une manière de vivre qui lui est particulière. Nous avons à nous adapter à chacune d’entre elle, à chaque lieu. Il convient de pouvoir contrôler ses propos et ses émotions, tenir à distance nos propres représentations, respecter les limites et faire preuve de l'empathie nécessaire au soutien d'une relation avec les parents.

Travailler hors les murs de l’institution peut être déstabilisant. Cela nécessite une importante préparation pour bien connaitre le Projet Individuel d’Accompagnement de l’enfant.

Observer pour comprendre , comprendre pour agir.

Ces outils d'écoute compréhensive et d'observation fine nous guident, pour identifier la construction de repères familiaux, et élaborer la prise en charge de leur enfant en espérant ne pas ajouter de blessures.

Du côté des professionnels, il faut travailler sous le regard de la famille, « sur leur terrain », hors du cadre institutionnel. Pour entrer au domicile de quelqu’un, il faut y avoir été invité, c’est un pas vers l’autre, une marque de confiance.

Travailler au domicile de l’autre, c’est un voyage, c’est s’ouvrir à d’autres rites, d’autres richesses, chaque famille étant à elle seule singulière. Nous devons chercher le juste équilibre dans la discrétion. La reconnaissance des compétences des parents par les professionnels et la reconnaissance des compétences des professionnels par les parents font émerger la confiance et conduisent à l’alliance thérapeutique.

L’équipe du S.E.S.S.A.D.

 

<< Retour